top of page
Rechercher

"Un Atelier MON VECU DES CONFINEMENTS dans MON ORGANISATION s'il vous plait»


Venez tester un bilan des confinements pour le proposer dans votre entreprise !


Les participants des 4 premiers ateliers Présence ouverts "Mon vécu des confinements" de ces dernières semaines le confirment :

🙏ça fait du bien de prendre un temps de recul et de digestion de cette période

👉ça serait bon que les équipes qui se retrouvent dans les organisations partagent leurs vécus personnels de cette drôle de période pour un été ressourçant.


MERCI à tous les participants des 4 premiers ateliers pour la qualité des échanges !

Rappel du PRINCIPE DE L'ATELIER :

Un temps méditatif pour être bien « en Présence », le remplissage par écrit du questionnaire (qui vous appartient) et des échanges pour une prise de recul par étape sur :

🕺le choc du 1er confinement et les activités nouvelles,

😡les moments de fortes émotions,

🥰les changements dans les relations,

✨un bilan des nouvelles ressources personnelles identifiées,

complétés par un temps informel « apéro » si souhaité 🥨

Heureuse de contribuer à la récolte de cadeaux vraiment personnels

La qualité d'écoute et l’authenticité des partages (seulement sur ce que chacun souhaite) amènent à des réalisations sur soi qui sont des cadeaux, des pépites de transformation…

Sans dévoiler les échanges confidentiels des 4 premiers ateliers je tiens à dire à quel point cela me fait plaisir de voir qui réalise pourquoi certaines contraintes lui étaient si difficiles, qui peut célébrer un changement de rôle au sein de sa famille, qui se sent bien et fier d’avoir pris du temps pour se reconnecter avec ses ressentis ou la nature, ou pour se former en ligne,… , qui peut être indulgent avec lui-même et reprend le temps de ressentir ce qui lui a fait du bien pour pouvoir le mettre en place dans son quotidien maintenant, …

Des vécus des confinements si différents et si intenses parce que personnels avant tout

Nos vécus me semblent être à la fois si différents et si intenses. En activité « sur le front », en télétravail avec des enfants, isolé-e ou avec des personnes choisies, le 1er confinement a été un vrai choc.

Les suivants ont pu être vécus comme encore plus contraignants même si les enfants sont retournés à l’école et l’activité professionnelle ou étudiante a pu quelque peu se « normaliser ». La pression a souvent continué à se manifester d’une manière plus profonde, selon nos rapports à la liberté d’action, à l’espace, à l’avenir en général. Cette « expérience » des confinements a repris contact avec nos blessures personnelles en nous forçant à revenir dans un cocon qui nous rappelle notre histoire intime.

Prendre le temps de revisiter ces derniers mois permet de mieux se connaître et d’identifier des ressources personnelles précieuses.

Un rapprochement indéniable des sphères professionnelle et personnelle

Moins s’informer (sur le covid via les journaux télévisés notamment) ne suffit pas à éloigner le contexte ambiant très angoissant, la peur pour la santé de ses proches, … Beaucoup des participants aux ateliers se questionnent sur leur travail et veulent y mettre davantage de sens car le travail est, en quelque sorte, entré dans la sphère privée.

La pression pour des résultats économiques rapides est à la fois bienvenue et difficile à supporter. Après 16 mois épuisants comment pouvoir réellement « accélérer la machine » sans ressentir de lien social avec une équipe qui s’y attèle physiquement ? Comment retrouver son « efficacité professionnelle » en voulant souvent y inclure une vision à plus long terme et la prise en compte de notre environnement ressenti si fragile et si précieux lors d’un retour à soi ?

De l’intérêt d’offrir cet espace de partage dans les organisations

Que les équipes aient été « sur le front » (secteur médical et social notamment) ou que la pression aux chiffres et aux résultats s’intensifie en ce moment, il me semble important que les organisations, entreprises, collectivités, associations (et écoles et universités) prennent soin de leurs membres en assumant ce rapprochement des rôles pro et perso. Proposer ce temps de prise de recul est une 1ère étape efficace : chacun peut mieux se connaître et reconstruire avec les autres, fort de la prise de conscience et du ressenti de ses ressources et de ses limites.

DRH, Dirigeants, Managers, venez tester l’atelier Présence « Mon vécu des confinements » pour offrir à vos équipes un atelier d’une 1/2 journée profondément ressourçante.


👉Atelier ouvert « Mon vécu des confinements » (participation libre et consciente) PROCHAINES DATES : JEUDI 1er JUILLET ou LUNDI 5 JUILLET Parc de la Tête d’Or, Lyon, 18h à 20h30. Inscription par mail : caroline@label-presence.org.


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page